• Accueil
  • > Archives pour février 2014
( 24 février, 2014 )

Louis XV par Bonnart, rue St Jacques (vers 1715-18). Gravure populaire pour son accès au trone (??)

ssssss003.jpg ssssss002.jpg bel exemple d’imagerie populaire du début du XVII e s. De la publicité pour le nouveau roi

Les Bonnart Cette célèbre dynastie de graveurs et marchands d’estampes qui régna sur la rue Saint-Jacques pendant près d’un 

siècle, A l’Aigle et Au Coq, commence avec Henri Bonnart, déjà marchand-imprimeur en 1642. Il eut quatre fils : Nicolas (1637-1718) qui succède à son père vers 1674, dans sa boutique « A l’Aigle » ; Henri II (1642-1711) qui 

crée vers 1678 l’enseigne « Au Coq, vis-à-vis les Mathurins » ; Robert (1652-1729), graveur mais pas marchand d’estampes ; Jean-Baptiste (1654-1726) grave des estampes signées I.B.F. qui étaient éditées par ses frères. 

La production de cette dynastie est très variée et s’étend de l’estampe de Cabinet à l’imagerie de toute sorte. Des portraits de la famille royale et des grands seigneurs de la Cour, des allégories de toutes sortes, des Dieux et des Déesses 

de l’Antiquité qui font un peu figure de gravures de modes, présentant les costumes les plus somptueux : « Ces […] estampes ont un intérêt considérable pour la connaissance du costume et des modes sous Louis XIV… » (Colas. Bibliographie 

générale du Costume et de la Mode, p. 131). Il y eut d’innombrables séries de Quatre Ages, Douze Mois, Cinq Sens, Quatre parties du Monde, les Heures du Jour, les 

Heures de la Nuit, les Vertus Théologales, les Muses, les Femmes Illustres, etc… Ces allégories sont représentées par de jolies femmes bien en chair entourées d’attributs significatifs, dans des scènes 

clairement évocatrices, dans des toilettes somptueuses et compliquées selon le goût du temps, empreint de grâce et de dignité. Ces Bonnart obtinrent un immense succès qui suscita bon nombre d’imitateurs : N. Arnoult, N. de Larmessin,

Trouvain, Mariette, Berey, Deshayes, etc…

 

( 23 février, 2014 )

Frontispice de l’histoire militaire des flandres. Eisen. Tardieu

dsc04101.jpg

Frontispice a la gloire de Louis XV pour les victoires de son arrière grand -père Louis XIV  dans les flandres

( 20 février, 2014 )

biblia arabica- 1591-1774- Evangile de Saint Matthieu

Giambattista Raimondi est célèbre pour la part qu’il prit à la fondation en 1584, par le cardinal Ferdinand de Médicis, de la Stamperia Orientale Medicea (ou Typographia Medicea linguarum externarum), dont il fut le directeur scientifique : il s’agissait, avec l’appui du pape Grégoire XIII, de développer l’impression de livres dans les langues orientales pour favoriser les missions catholiques en Orient.

Il collabora avec le français Robert Granjon, fondeur et graveur de caractères installé à Rome depuis 1578, qui grava notamment quatre corps d’alphabets arabes. La Stamperia imprima d’abord une Grammaire hébraïque et une Grammaire chaldéenne. Ensuite elle donna cette édition bilingue arabe-latin des Évangiles (1591).

IMGP9750 IMGP9751 IMGP9752 IMGP9753 IMGP9754 IMGP9755 IMGP9756 IMGP9757 IMGP9758 IMGP9759 IMGP9760

IMGP9761    (1)         image_arabic_bible_05(2)

En haut (1), la page de l’édition de 1774. En dessous (2), la même gravure mais tirée de l’édition de 1591. On constate que ce sont les mêmes bois réutilisés dans la seconde édition.Si on regarde de plus près, le cadre présente dans les deux cas un aminci en haut à gauche et plusieurs détails montrent qu’il s’agit des mêmes bois réalisés au seizième siècle par  Antonio Tempesta  (monogramme A au bas de certaines gravures) et Leonardo Parasole (LP).

L’édition de Rome (1591) est éditée par Giovanni Battista Raimondi, celle de Florence (1774) est éditée par Caesar Malanimeus .

 

IMGP9762 IMGP9763 IMGP9764 IMGP9765 IMGP9766 IMGP9767 IMGP9768 IMGP9769 IMGP9770 IMGP9771 IMGP9772 IMGP9773 IMGP9774 IMGP9775 IMGP9776 IMGP9777 IMGP9778 IMGP9779 IMGP9780 IMGP9781 IMGP9782 IMGP9783 IMGP9784 IMGP9785 IMGP9786 IMGP9787 IMGP9788 IMGP9789 IMGP9790 IMGP9791 IMGP9792 IMGP9793 IMGP9794 IMGP9795

( 20 février, 2014 )

les contemporaines- 11ème volume

Immense galerie de portraits féminins, des modes, des costumes, des métiers de l’ancien régime, avec un idéal féminin sorti de l’imagination de l’auteur: tailles de guêpe, pieds « mignon », fétichisme de la chaussure, exagérations dans la finesse de la taille et des pieds.. Une des plus jolies suites d’illustrations du XVIIIe siècle, sans doute exécutée au dépens du fameux gastronome Grimod de la Reynière, ami de l’auteur, les frais ayant été considérables. Les figures, souvent non signées, sont la plupart de Binet ou de ses élèves, sous la direction de Restif, et gravées par Berthet

Cette oeuvre monumentale à la fois disparate et cohérente propose une véritable étude sociale et morale de la société française du XVIIIe siècle et en particulier des femmes. Les nouvelles sont souvent tirées d’anecdotes parfaitement véridiques, à tel point dit-on, que certaines femmes en vue, qui s’étaient reconnues dans le récit de leurs aventures libertines, moururent de chagrin

IMGP9705 IMGP9706 IMGP9707 IMGP9708 IMGP9709 IMGP9710 IMGP9711 IMGP9712 IMGP9713 IMGP9714 IMGP9715 IMGP9716 IMGP9717 IMGP9718 IMGP9719 IMGP9720 IMGP9721

( 20 février, 2014 )

Evangile de saint jean

IMGP9880  IMGP9881 IMGP9882 IMGP9883 IMGP9884 IMGP9885 IMGP9886 IMGP9887 IMGP9888 IMGP9889 IMGP9890 IMGP9891 IMGP9892 IMGP9893 IMGP9894 IMGP9895 IMGP9896 IMGP9897 IMGP9898 IMGP9899 IMGP9900

( 20 février, 2014 )

Evangiles de Saint Luc

IMGP9836 IMGP9837 IMGP9838 IMGP9839 IMGP9840 IMGP9841 IMGP9842 IMGP9843 IMGP9844 IMGP9845 IMGP9846 IMGP9847 IMGP9848 IMGP9849 IMGP9850 IMGP9851 IMGP9852 IMGP9853 IMGP9854 IMGP9855 IMGP9856 IMGP9857 IMGP9858 IMGP9859 IMGP9860 IMGP9861 IMGP9862 IMGP9863 IMGP9864 IMGP9865 IMGP9866 IMGP9867 IMGP9868 IMGP9869 IMGP9870 IMGP9871 IMGP9872 IMGP9873 IMGP9874 IMGP9875 IMGP9876 IMGP9877 IMGP9878 IMGP9879

( 20 février, 2014 )

Evangiles de Saint Marc

IMGP9796 IMGP9797 IMGP9798 IMGP9799 IMGP9800 IMGP9801 IMGP9802 IMGP9803 IMGP9804 IMGP9805 IMGP9806 IMGP9807 IMGP9808 IMGP9809 IMGP9810 IMGP9811 IMGP9812 IMGP9813 IMGP9814 IMGP9815 IMGP9816 IMGP9817 IMGP9818 IMGP9819 IMGP9820 IMGP9821 IMGP9822 IMGP9823 IMGP9824 IMGP9825 IMGP9826 IMGP9827 IMGP9828 IMGP9829 IMGP9830 IMGP9831 IMGP9832 IMGP9833 IMGP9834 IMGP9835

( 19 février, 2014 )

les contemporaines- second volume

IMGP9749  IMGP9745 IMGP9746 IMGP9747 IMGP9748

( 19 février, 2014 )

les contemporaines

IMGP9738 IMGP9739 IMGP9740 IMGP9741 IMGP9742 IMGP9743 IMGP9744

( 19 février, 2014 )

les contemporaines- 10ème volume

IMGP9730 IMGP9731 IMGP9732 IMGP9733 IMGP9734 IMGP9735 IMGP9736 IMGP9737

12345...7
Page Suivante »
|