( 13 février, 2014 )

« parasites » !!!

Ambroise Paré (1510- 1590) est le chirurgien des champs de bataille, le père de la chirurgie moderne. Il soigne le duc de Guise qui a reçu un coup de lance au-dessus de l’oeil droit et sortant entre nuque et oreille (d’où son surnom de « balafré »). En 1552 il pratique la première amputation de la cuisse par le procédé de ligature des vaisseaux, et non plus par le fer rouge.

Ambroise Paré a été le chirurgien de Henri II en 1554, François II, Charles IX en 1562 et Henri III en 1575. Il s’était fait un devoir de soigner les pauvres comme les rois, suivant ainsi sa déclaration à Charles IX.

IMGP9199 IMGP9200

Les œuvres offertes à Henri III en 1575, in-folio illustré de près de 300 figures, rassemblent, amplifient, recomposent les divers traités précédemment publiés, et s’augmentent de livres nouveaux, achevant de tracer l’itinéraire d’un praticien qui, « par tous les moyens possibles, a mis la chirurgie plus au net que jadis ». 

Malgré les tentatives de la Faculté pour s’opposer à la diffusion d’une somme chirurgicale en langue française, les Œuvres rééditées et encore augmentées en 1579 et en 1585, rencontrent un accueil puis une fortune dont attestent les neuf éditions parues entre 1598 et 1685, et les traductions en latin, en anglais, en allemand ou en néerlandais.

IMGP9201 IMGP9202 IMGP9204 IMGP9205 IMGP9206 IMGP9207 IMGP9208

Pas de commentaires à “ « parasites » !!! ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|