( 31 mai, 2014 )

les frères Deckherr

Histoire d’une association

Originaire de Spire en Allemagne, Jean-Théophile Deckherr est imprimeur à Montbéliard depuis qu’il a racheté le fond de Becker en 1796. En 1803, l’un de ses fils Théophile-Frédéric reprend la boutique de son père. Son imprimerie est d’abord établie à Porrentruy puis à Montbeliard en 1813.

Cette même année commence une association (formée pour 20 ans par contrat du 26 oct. 1812) entre ce même Théophile-Frédéric, à ses deux frères, Rodolphe-Henri, alors marchand quincaillier en détail et fabricant de cartes à jouer, et Léopold-Hermann, libraire à Porrentruy.

Les trois frères publient sous le nom de « Frères Deckherr », « Deckherr frères » ou simplement « imprimerie Deckherr » jusqu’en 1832. Après cette date, l’association ne semble s’être reformée que ponctuellement. Théophile-Frédéric et Rodolphe-Henri se partagent le matériel de l’imprimerie tandis que Léopold-Hermann reçoit la librairie.

Les Deckherr sont spécialisés dans l’édition populaire et proposent trois types de production : les almanachs, les livres de dévotion et les livrets de la bibliothèque bleue.

Une constante dans leur production, l’utilisation d’un papier assez grisâtre, et une composition pas toujours très soignée ! L’illustration se compose de bois assez grossiers.

Je vous propose quelques exemples de leur production, avec des œuvres de Mme d’Aulnoy, de Charles Perrault,  Daniel De Foe, ou encore l’un des titres de la bibliothèque bleue, le bonhomme misère :

imgp0520 imgp0521 imgp0522 imgp0523 imgp0524 imgp0531 imgp0532 imgp0533 imgp0534 imgp0535 imgp0536 imgp0537 imgp0538 imgp0558 imgp0559 imgp0560 imgp0561 imgp0562 imgp0563 imgp0564 imgp0565

 

Pas de commentaires à “ les frères Deckherr ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|