( 2 août, 2014 )

le dernier des mutins

IMGP5070

Vous connaissez tous l’histoire de la Bounty, grâce à la nouvelle de Jules Verne, parue en 1879, et au film de Lewis Milestone, sorti en 1962, avec le ténébreux Marlon Brondo.

Ce navire, la Bounty, chargé d’aller chercher  des arbres à pain à Tahiti puis de les emmener aux Indes Occidentales afin de nourrir les esclaves des planteurs, est commandé par William Bligh et prend la mer le 23 décembre 1787. Suite au comportement tyrannique du capitaine, Christian Fletcher (un officier) et une partie de l’équipage se mutinent en 1789 et après de multiples péripéties, les mutins se retrouvent finalement sur l’île de Pitcairn (Elle est située plus de 2000 Kms de Tahiti, en plein océan Pacifique, à mi-distance entre l’Amérique du sud et l’Australie).

La suite de l’histoire est moins célèbre. Ce n’est qu’en 1808 que le destin de ces hommes fut connu dans les journaux et notamment en France par cet exemplaire du Messager boiteux daté de 1824 (voir la catégorie XVIII e-Colportage -almanach pour d’autres images de cet almanch).

IMGP5069

Cette gravure nous montre John Adams (à gauche), dernier survivant des mutins, accompagné d’une femme (il en avait plus de 10 !)  découvert par les officiers du baleinier américain Topaz. (Le récit de John Adams ne paraîtra qu’en 1825)

Pour la petite histoire, cet homme posa les fondements d’une communauté pieuse, encore aujourd’hui présente sur l’île.

IMGP5068

Voici ce que nous dit le Messager boiteux à propos de cette découverte :

Pas de commentaires à “ le dernier des mutins ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|