( 26 septembre, 2014 )

gravures d’après tableaux de Charles le Brun

Beaucoup de gravures illustrant des livres religieux, notamment des missels d’église, sont d’abord des tableaux de maîtres célèbres. La Lapidation de Saint Etienne, peint par Charles LEBRUN en 1651, est un tableau actuellement accroché dans la chapelle Saint-Éloi de la cathédrale Notre dame de Paris).

    222                   

Le tableau représente Etienne, qui vient d’être traîné hors de la ville, que l’on aperçoit au loin vers la gauche, et, étendu sur le sol, les bras écartés, il est lapidé par un groupe de bourreaux qui s’acharnent, tandis qu’un autre groupe, placé vers la droite, assiste à la scène. Dans le ciel apparaissent, portés pas des anges, dont l’un tient une palme, Dieu le Père et, à sa droite, son Fils, portant sa croix et tendant la main vers le jeune martyr qui le contemple.

La gravure ci-dessous montre le même tableau, mais gravé par N.J.B de Poilly, de format In folio du missel de Bourges imprimé dans cette même ville en 1741. N.J.B. signifie Nicolas et Jean Baptiste, les deux fils de François de Poilly, également graveur (au 17ème siècle) des oeuvres de Charles Le Brun mais aussi de Le Sueur, Poussin ou encore Raphael…

IMGP9338

Le Christ en croix avec la Sainte Vierge, Saint Jean et Sainte Madeleine est également un tableau de Charles le Brun peint en 1674.

IMGP9339

Pas de commentaires à “ gravures d’après tableaux de Charles le Brun ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|