( 15 avril, 2015 )

Le « lit de justice »de Louis XV

Le Roi est mort, vive le Roi !

Voici deux rares occasionnels (imprimés pour une occasion) concernant le lit de justice qu’a tenu Louis XV, le 12 septembre 1715 (douze jours après la mort de Louis XIV) qui permettent de revenir sur un fait important du début de règne de Louis XV. D’abord, le mot  »lit de justice » vient du large dais fleurdelisé sur lequel le souverain est assis lors de cette cérémonie.
Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 à Versailles. En vertu des principes successoraux du royaume, le pouvoir revient à son arrière-petit-fils, né le 15 février 1710. Le lendemain de la mort de Louis XIV, au cours d’une séance solennelle, le duc d’Orléans obtient du parlement de Paris la renonciation à certaines dispositions du testament et des codicilles de Louis XIV (celui-ci voulait que la première place de la régence revienne au duc du Maine). Le duc d’Orléans, Philippe, reçoit donc une Régence «pleine et entière». Ces modifications sont soumises à la tenue d’un lit de justice, un événement officiel qui se déroule le 12 septembre 1715 dans la Grand’Chambre du parlement de Paris, l’institution gardienne des lois fondamentales qui structurent le royaume. Le roi arrive donc en début d’après midi sur les lieux (
lire le premier occasionnel)

Dans cette salle, l’ordre des places  de chacun est organisé, ainsi, le duc d’Orléans et les princes de sang sont assis immédiatement à droite du souverain. Comme beaucoup d’autres personnages, ils portent l’insigne et le cordon bleu de l’ordre du Saint-Esprit, l’ordre de chevalerie le plus prestigieux de la monarchie.Les ducs et pairs laïcs sont assis devant les princes de sang. Au premier rang, en robe noire, les maîtres des requêtes, les conseillers de la Grand’Chambre et les présidents des enquêtes et requêtes. Les ducs et pairs ecclésiastiques sont à la gauche du souverain, derrière les maréchaux de France et les capitaines de la Maison du Roi… (lire le second occasionnel)

Cette cérémonie a une importance capitale car elle expose la puissance de la Majesté royale autour du principe de la continuité dynastique, et forme avec la cérémonie du Sacre, l’événement le plus important du début de règne.

L’Entrée du roi:

IMGP8911 IMGP8912 IMGP8913 IMGP8914

Ordre des places:

IMGP8919 IMGP8920 IMGP8921 IMGP8922

 

 

Pas de commentaires à “ Le « lit de justice »de Louis XV ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|