• Accueil
  • > XVI e- Bible historiale 1531
( 11 octobre, 2014 )

Un air de famille

009

Si vous avez de bons yeux, vous lirez au milieu à droite de cette gravure, les initiales de l’artiste, HSK. Cette gravure est la première, après la marque typographique du titre, d’une bible historiale imprimée en 1531 à Lyon (catégorie XVI e- Bile historiale). Elle représente Adam et Eve et illustre le tout début de la Genèse. L’artiste est un élève de Dürer, Hans Springinklee, qui a travaillé dans un grand nombre de projet commandé par l’empereur Maximilien I. La première fois que l’on rencontre son monogramme HSK date de 1513: Il s’agit du  Miracle de Saint Wilgefortis.

A partir de 1516, Hans Springinklee a produit des illustrations pour des bibles notamment publiées par Anton Koberger, principalement des scènes de l’ancien testament. Il créa aussi plus de 100 gravures sur bois pour plusieurs éditions du livre de prière  Hortulus animae. La question que je me pose est : Comment cette gravure, certainement réalisée dans les années 1520 en Allemagne, se retrouve dans un bible française, en face d’une gravure sur bois de style naïf et d’une production typiquement locale (en l’occurrence ici, Lyon). C’est un vrai mystère. On peut penser au rachat par l’imprimeur Lyonnais de Pierre Bailli (dont on ne connaît pas le nom) d’un ancien fond de bois. Cela nous montre bien que les épreuves servant illustrer les livres devaient passer de mains en mains au gré des successions.

Un autre gravure sur bois, illustrant cette fois une bible de Luther de1724 (catégorie XVI e- Bible Luther) nous rappelle d’une façon étonnante cette première gravure. Songez qu’elle a été réalisée en Allemagne 200 ans plus tard, mais que l’influence de Dürer, via son élève, est bien réelle et durable !

adal 1724

 

Une piste quant au nom de l’imprimeur et la présence de ce bois allemand dans une Bible Lyonnaise :

Il existe une bible en latin intitulée Biblia cu[m] concordantiis veteris [&] novi testamenti,  (In-folio aussi) imprimée par Jacques Sacon à Lyon pour Anton Koberger. Le colophon indique la date de fin d’impression du 15 décembre 1522. Ce célèbre éditeur allemand eut plusieurs fois recours à deux imprimeurs lyonnais pour l’impression de différentes éditions de la Bible: Sacon lui-même et Jean Marion. Elle est illustrée des mêmes bois utilisés par l’éditeur pour sa Bible de 1521. Parmi ceux-ci figurent la Nativité (notre gravure) et une scène montrant saint Jérôme écrivant dans son cabinet, toutes deux gravés par Springinklee (monogramme HSK).

Améliorant sans cesse ses affaires Koberger envoie des agents afin d’établir des relations avec des libraires et imprimeurs en Europe occidentale. Venise, Milan, Paris, Vienne, Budapest et enfin Lyon font partie de ces villes. Afin d’imprimer des bibles à Lyon, l’un de ses collaborateur a pu emporter du matériel typographique tel ce bois. On comprend mieux la présence de ce bois de la Nativité à Lyon dans les années 1520-1530.

 

( 2 juillet, 2014 )

Lettrines d’une bible lyonnaise de 1531

Les livres de la renaissance française leur font une large place. On les oubliera peu à peu aux siècles suivants pour en faire de véritables compositions au 19ème siècle, je veux parler des lettrines. Contrairement aux gravures qui nous sautent aux yeux, les lettrines sont plus discrètes. Lorsqu’elles sont historiées (elles font référence à une légende), il faut souvent porter son attention sur le fond de la lettrine, faire abstraction de la lettre , et décrypter son message. Les lettrines de cette bible imprimée à Lyon en Français (1531) sont des gravures sur bois. Comme toutes les lettrines, elles sont réalisées dans un corps supérieur à celui du texte et souvent ornées de motifs floraux. Elles servent le plus souvent à faire débuter un chapitre.

Répertorier l’ensemble des lettrines de ce type de livre montre bien la variété du matériel typographique d’un imprimeur (ici inconnu, puisque seul son éditeur, Pierre bailli, nous a laissé son nom). on pourrait s’attendre à retrouver souvent la même lettrine pour une lettre donnée, mais vous constaterez que la variété des types est très importante. Ces lettrines sont souvent de petites tailles.

(Pour voir les gravures et page de titre de cet ouvrage, voir la catégorie « XVI e- Bible historiale 1531″)

Albums par ordre alphabétique:

A
Album : A

8 images
Voir l'album
B
Album : B

2 images
Voir l'album
C
Album : C

11 images
Voir l'album
D
Album : D

10 images
Voir l'album
E
Album : E

7 images
Voir l'album
F
Album : F

7 images
Voir l'album
G
Album : G

1 image
Voir l'album
H
Album : H

4 images
Voir l'album
I et J
Album : I et J

13 images
Voir l'album
L
Album : L

19 images
Voir l'album
M
Album : M

8 images
Voir l'album
N
Album : N

4 images
Voir l'album
O
Album : O

7 images
Voir l'album
P
Album : P

7 images
Voir l'album
Q
Album : Q

8 images
Voir l'album
R
Album : R

3 images
Voir l'album
S
Album : S

8 images
Voir l'album
T
Album : T

4 images
Voir l'album
U et V
Album : U et V

6 images
Voir l'album

IMGP2769

( 6 février, 2014 )

bible historiale

008

Il est courant d’entendre dire que la Bible ne fut traduite en français qu’au XVIème siècle, à la faveur des travaux entrepris au cours de la Réforme. Il n’en est rien : des versions françaises de la Bible ou de certains livres de la Bible circulent dès le Haut Moyen-Age. 

Commandée par Charles VIII à Jean de Rély, la première édition de la Bible Hystoriale, ou Grant Bible, bible imprimée en langue française, fut publiée à Paris en 1498 par Antoine Vérard. .Cette édition de 1531 reprend, avec quelques variantes, les bois utilisés à Lyon dans l’édition de 1518 par Jacques Sacon, et dans l’édition partagée en 1521 entre Sacon et Pierre Bailli

Le titre du second volume porte en son centre la marque de Pierre Balli « Je vis an esprance ». Deux bois, dans ce second volume, sont à mi-page : Adam et Eve par le graveur HSK  (au milieu à droite de la gravure), et le Roi Salomon au feuillet I recto. La grande majorité des autres bois de ce second volume sont de petit format .HSK: Hans Springinklee (élève de Dürer)

 

 

009 010 011 012

015 Grand bois au début des évangiles

( 5 mai, 2012 )

bois de la bible historiale

003 006 007 008 009 010 011 012 013 014

017 018 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044

|