• Accueil
  • > XVI e- Manuel de justice (Damhoudère)
( 7 novembre, 2014 )

Quelques crimes punissables

Gravures tirées du célèbre manuel de justice de Josse Damhoudère publié en 1564 à Anvers.

Elles représentent des actes punissables par la loi en cette fin de 16ème siècle.

D’abord , le duel.En France,entre 1588 et 1608,  ont été comptabilisés près de dix mille gentilshommes tués pour des questions d’honneur, soit une moyenne de cinq cent par an ou deux par jour de semaine. Devant cette hécatombe, les souverains reconnurent la nécessité d’interdire cette pratique:

IMGP6948

le blasphème. La définition du blasphème entre dans le droit français au 13ème  siècle avec la définition donnée par Thomas d’Aquin après de multiples débats avec les moralistes : un péché de langue, une « défaillance dans la profession de foi », donc une atteinte dans sa pureté ce qui justifie sa répression qui devient féroce avec le roi Louis IX de France, préoccupé par sa lutte contre les hérétiques, les juifs et l’islam, et passe par la mutilation de la langue et des lèvres:

IMGP6949

Le faux monnayage. De tous temps, la falsification des moyens de paiement a été sévèrement punie. En France, pendant des siècles, la justice a réservé un châtiment terrible aux faux monnayeurs : le supplice de la chaudière. En effet, un règlement en usage dans tout le royaume stipulait que les faussaires fussent « suffoqués et bouillis en eau et huile » :

IMGP6950

L’empoisonnement. Ce crime, qui n’est qu’un meurtre particulier, a été différencié de celui-ci pour en accroître la répression:

IMGP6951

L’adultère. Si la société ne criminalise pas l’infidélité masculine, en revanche, l’infidélité féminine est souvent condamnée. En France, sous l’Ancien Régime, une femme ayant commis une infidélité peut subir des coups de fouet par son mari et se voir enfermée à vie dans un monastère:

IMGP6952

Le maquerellage.À partir du milieu du 16ème  siècle, la tendance à organiser la prostitution se renverse et la fermeture des maisons se généralise dans toute l’Europe, en pays réformés comme en pays catholiques. En France, après 1560, la prostitution et le proxénétisme seront pourchassés:

IMGP6953

les rompeurs de digue. :

IMGP6954

Les pilleurs de sépultures:

IMGP6955

Les pilleurs d’église: 

IMGP6956

Le vol de bétail: 

IMGP6957

L’utilisation de faux dés. Tout l’intérêt des jeux de dés réside évidemment dans les enjeux, qu’il s’agisse de savoir simplement qui va payer l’aubergiste, comme sur cette gravure, ou de risquer des sommes plus importantes comme c’est le cas dans les milieux plus aisés. Il était alors tentant de réaliser des dés pipés :

IMGP6958

Le déplacement de bornes et limites de propriété:

IMGP6959

Faire des injures par écrit ( libelles, livres, chansons…):

IMGP6960

les injures par gestes:

IMGP6961

les dommages faits par ses animaux:

IMGP6962

Les dommages réalisés par choses jetées dehors.En Provence, quand la ménagère voulait jeter quelque chose dans la rue, elle se mettait à la fenêtre, et, après avoir crié :  » Passo-res ?  » (Ne passe-t-il personne ou gare dessous) elle se débarrassait alors de ce qui la gênait. Parfois, un peu pressée, certaines criaient l’avertissement, tout en jetant le contenu de son récipient et il pouvait arriver alors que quelque passant malheureux reçût sur la tête ou sur les vêtements… ce que vous savez. il en était de même pour toute la France, avec ders avertissements différents, bien sûr:

IMGP6963

( 7 février, 2014 )

Manuel de justice- Josse de Damhoudère- 1564- Anvers

IMGP8522

Le Praxis rerum criminalium, dont la première édition a paru en 1551, est l’œuvre capitale de Damhoudere. C’est une sorte de manuel, où l’auteur indique les peines et les formes judiciaires usitées en Flandre, et met les unes et les autres en rapport avec les opinions des criminalistes les pus célèbres de son époque.     

 

« Le but que j’ai en vue dans cet ouvrage, est d’exposer, d’une manière claire et succincte, la pratique conforme au droit commun, et d’épargner à ceux qui s’appliquent à l’étude de la jurisprudence les longues et pénibles recherches auxquelles je me suis livré à la sueur de mon front, pour recueillir, dans des volumes immenses et nombreux, tout ce qui leur est utile, recherches que peu de jurisconsultes de ce temps seraient disposés à entreprendre. » 

 

  Damhoudere résume la jurisprudence des tribunaux flamands du XVIe siècle et cite les édits rendus, pour les Pays-Bas, par Charles-Quint et Philippe II ; mais tous les principes de droit pénal et de procédure sont puisés dans les commentateurs et les glossateurs italiens. C’est à peine si quelques noms d’auteurs français se montrent au milieu d’innombrables citations empruntées au droit romain, aux lois canoniques, aux Pères de l’Église et même aux classiques de l’antiquité païenne.

Il donne aux juges et aux justiciables les conseils les plus sages ; il dénonce les abus qui s’étaient glissés dans les rangs du clergé, de la magistrature et de l’administration ; il manifeste, au plus haut degré et dans toutes les parties de son livre, le sentiment inné de la justice. Ce n’est qu’en matière de sorcellerie que son sens droit et ferme l’abandonne et qu’il accepte aveuglément tous les abus de la pratique et toutes les superstitions de ses contemporains. »

 

   La véritable gloire de Damhoudere consiste à avoir le premier, en dehors de l’Italie, publié un système complet de droit criminel. Aussi l’action exercée par le Praxis rerum criminalium fut-elle grande et durable, aux Pays-Bas et à l’étranger. Le criminaliste brugeois contribua puissamment à amener les tribunaux belges à une jurisprudence plus ou moins uniforme, et, pendant deux siècles, il jouit d’une légitime autorité parmi nos jurisconsultes. Il propagea la procédure d’enquête au-delà de nos frontières, et spécialement en Allemagne. »

 

IMGP8523 IMGP8524 IMGP8525 IMGP8526 IMGP8527 IMGP8528 IMGP8529 IMGP8530 IMGP8531 IMGP8532 IMGP8533 IMGP8534 IMGP8535 IMGP8536 IMGP8537 IMGP8538 IMGP8539 IMGP8540 IMGP8541 IMGP8542 IMGP8543 IMGP8544 IMGP8545 IMGP8546 IMGP8547 IMGP8548 IMGP8549 IMGP8550 IMGP8551 IMGP8552 IMGP8553 IMGP8554 IMGP8555 IMGP8556 IMGP8557 IMGP8558 IMGP8559 IMGP8560 IMGP8561 IMGP8562 IMGP8563 IMGP8564 IMGP8565 IMGP8566 IMGP8567 IMGP8568 IMGP8569 IMGP8570 IMGP8571 IMGP8572 IMGP8573 IMGP8574 IMGP8575 IMGP8576 IMGP8577 IMGP8578 IMGP8579 IMGP8580 IMGP8581 IMGP8582 IMGP8583 IMGP8584 IMGP8585 IMGP8586 IMGP8587 IMGP8588

|