( 27 février, 2015 )

Index librorum prohibitorum

À la fin de ce siècle plein de tourments que fut le 16ème siècle, l’église catholique décida d’établir une liste « officielle » de livres dont la lecture était  interdite aux fidèles, car contraire à la foi catholique. Dès la première moitié du siècle, des autorités catholiques locales  comme la faculté de théologie de Paris  publia dès 1544 une liste de livres interdits, qui contenait déjà 232 titres, dont le Pantagruel et le Gargantua de Rabelais.

 Beaucoup de ces livres sont d’abord des ouvrages  d’auteur de confession protestante. Le tout premier Index librorum prohibitorum fut édité en 1559 par le pape Paul IV. On créa donc dans la foulée une congrégation de l’Index pour la mise à jour de cette liste au gré des éditions successives . La  dernière édition de l’Index parut en 1948 (l’institution elle-même ne fut abolie qu’ en 1966 ), et on estime qu’au total environ six mille ouvrages y ont figuré.

Outre l’index librorum prohibitorum, il existait un index librorum expurgatorum ,catalogue des livres dont la publication et la vente ne pourra être autorisée qu’après correction ou épuration.

 

Depuis 1948, l’Église n’a plus imprimé ce livre et a fait confiance à la « conscience mûre des fidèles » pour savoir ce qu’ils devaient ou ne devaient pas lire. Il est toujours amusant de voir « trôner » dans ces pages d’une édition de 1900 de l’Index, les noms de nos plus célèbres et éminents philosophes du siècle des lumières, ces précurseurs de notre liberté de pensée!

IMGP8358 IMGP8359 IMGP8360 IMGP8361 IMGP8362 IMGP8363 IMGP8364 IMGP8365 IMGP8366 IMGP8367 IMGP8368 IMGP8369 IMGP8370

|