( 20 mars, 2014 )

Beaumarchais- La mariage de Figaro- 1785

IMGP0777 IMGP0778

 

Le mariage de Figaro est soumis à la comédie Française dès 1781. Malheureusement pour Beaumarchais, malgré un avis favorable de la censure, la pièce ne peut être jouée car le roi cède aux rumeurs défavorables. Beaumarchais remanie sa pièce et enfin une représentation est prévue en Juin 1782, à la cour. Mais celle-ci est annulée, car le roi s’est ravisé. La pièce est alors jouée chez le comte de Gennevilliers, en présence du propre frère du roi, le comte d’Artois, futur Charles X. La première représentation officielle du Mariage se joue le 27 avril 1784 ! C’est un succès, et Beaumarchais, dans sa loge, savoure le triomphe de sa pièce dont les attaques contre l’aristocratie et ses privilèges, contre l’arbitraire ne nous laissent pas insensible.

La série des Figaro connaîtra un troisième volet (le premier étant le Barbier de Séville, en 1775), la mère coupable, en 1792 qui vaudra à son auteur de nombreuses acclamations.

Deux extraits célébrissimes pour finir :

« Or, messieurs, la comédie, que l’on juge en cet instant, sauf erreur, nous peint la vie du bon peuple qui l’entend. Qu’on l’opprime, il peste, il crie, il s’agite de cent façons ; tout finit par des chansons » FIN

 

« Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie…Qu’avez-vous fait pour tant de biens? Vous vous êtes donnés la peine de naître, rien de plus. »   

 

|