• Accueil
  • > XVIII e- Colportage (Almanachs)
( 20 juin, 2014 )

Les rébus

Les rébus ne sont pas une  invention moderne. Dans les Mémoires de Trévoux, en  1701, le rébus est défini ainsi: « C’est une figure énigmatique composée de peintures ou de lettres, lesquelles par leur action, par leur arrangement, par leur nombre, par leur couleur, ou autrement, expriment un mot, un nom, un sentiment ou quelque autre chose. Par exemple, pour signifier Vieux parchemin (par chemin), on dessine un vieillard qui chemine appuyé sur son bâton. »

Très  populaire en France dès le Moyen-Âge, on retrouve le rébus dans les blasons, ce sont les armes parlantes (Celui de Ronsard à la Possonnière représente des Ronces ardentes), on le trouve dans les épitaphes, et font même l’objet d’ouvrages spécialisés (tels les Rébus de Picardie – fin XVe siècle). Ainsi, Etienne Tabouret  consacre aux rébus un chapitre dans les Bigarrures du seigneur des Accords. Ils se font plus discrets au 18ème siècle, mais le Rébus est redevenu florissant dans les publications du 19ème siècle.
Un almanach de ce siècle, nommé le « Vrai double Matthieu Laensberg », imprimé à Lille en contenait afin d’amuser ses lecteurs.

IMGP2651 IMGP2652

Je vous présente quelques rébus, avec leur solution bien sûr. Ceux-ci furent imprimés dans les almanachs de 1835 et 1839:

(les trois premières images forment le rébus n°1. Les deux suivantes ,le rébus n°2- la solution de ces deux rébus est dans la sixième image)

IMGP2636 IMGP2637 IMGP2638 IMGP2639 IMGP2640 IMGP2641

(la solution des rébus suivants est dans la dernière image)

IMGP2653 IMGP2654 IMGP2655 IMGP2656 IMGP2657 IMGP2658 IMGP2659 IMGP2660 IMGP2661

 

( 7 février, 2014 )

Divers almanachs (messager boiteux, de milan et lorrain)

Le Messager boiteux  ou Le véritable Messager boiteux de Berne et Vevey est un almanach édité depuis 1708 en Suisse.

Cette publication à fort caractère régional contient les calendriers protestants et catholiques, des observations astronomiques sur chaque mois, le cours du soleil et de la lune, les principales foires de Suisse, des départements limitrophes de la France et de la vallée d’Aoste, un recueil de récits et d’anecdotes accompagné de gravures, une revue des principaux événements survenus dans le monde, en Suisse et dans chacun des cantons romands l’année précédente. Le messager boiteux contient également des prévisions statistiques climatiques pour l’année à venir. Il est souvent mentionné en référence aussi bien dans les conversations de tous les jours que dans les articles de presse lorsque des périodes climatiques particulières surviennent (canicules, longues périodes humides, grands froids, etc.).

À partir de 1676, parurent à Bâle deux almanachs intitulés Der Hinkende Bote, bientôt largement diffusés. Une traduction française est colportée depuis Vevey dès 1708. Voici 11 exemplaires présentés (1811-1848)

.IMGP9555

IMGP9556

IMGP9557 IMGP9558 IMGP9559 IMGP9560 IMGP9561 IMGP9562 IMGP9563 IMGP9564 IMGP9565 IMGP9566 IMGP9567 IMGP9568 IMGP9569 IMGP9570 IMGP9571 IMGP9572 IMGP9573 IMGP9574 IMGP9575 IMGP9576 IMGP9577 IMGP9578 IMGP9579 IMGP9580 IMGP9581 IMGP9582 IMGP9583 IMGP9584 IMGP9585 IMGP9586 IMGP9588 IMGP9589 IMGP9590 IMGP9591 IMGP9592 IMGP9593 IMGP9594 IMGP9595 IMGP9596 IMGP9597 IMGP9598 IMGP9599 IMGP9600 IMGP9601 IMGP9602 IMGP9603 IMGP9604 IMGP9605 IMGP9606 IMGP9607 IMGP9608 IMGP9609 IMGP9610 IMGP9611 IMGP9612 IMGP9613 IMGP9614 IMGP9615 IMGP9616 IMGP9617 IMGP9618 IMGP9619 IMGP9620 IMGP9621 IMGP9622 IMGP9623 IMGP9624 IMGP9625 IMGP9626 IMGP9627 IMGP9628

 

Almanach de Milan

IMGP0540

 

le postillon lorrain (1848)

IMGP0542 IMGP0543 IMGP0544 IMGP0545 IMGP0546 IMGP0547 IMGP0548 IMGP0549 IMGP0550 IMGP0551 IMGP0552 IMGP0553 IMGP0554 IMGP0555 IMGP0556

 

12
« Page Précédente
|