• Accueil
  • > XVIII e- histoire de France
( 5 mars, 2015 )

Des gravures retouchées

Les Augustes représentations des rois de France du graveur L’Armessin nous offre une série de 65 portraits des rois de France, de Pharamond (roi légendaire) à Louis XV, donc du 5ème siècle au 18ème siècle. L’édition de 1688,  donne  sur la page de titre l’adresse suivante: A Paris, chez N de Larmessin,rue St Jacques, à la pomme d’or, proche Saint-Severin.

Les gravures de l’édition de 1714 reprennent les même gravures, mais retouchées au burin, rajeunies, par un artiste autre que L’Armessin (car mort en 1695). L’Encyclopédie Diderot et d’Alembert précise que « la différence de la retouche entre la gravure en bois et celle en cuivre, c’est que dans cette dernière, retoucher une planche, c’est lorsqu’elle est usée repasser le burin dans tous les traits… ».  

L’adresse en bas de feuille a également été retouchée, afin de faire connaître le nouvel éditeur, la veuve Hurand (ou de F. Hurand), rue St Jacques (sans autre mention du lieu). Le début de l’adresse « A Paris, chez » a été gardé sur la page de titre et sur les gravures. La 65ème gravure, celle de Louis XV, n’existait pas dans les éditions antérieures (1679 ou 1688) et comporte une adresse non retouchée.

Les marques des anciennes adresses (Larmessin)  effacées des cuivres par grattage restent visibles sous la nouvelle adresse. Le résultat n’etant pas toujours très propre. En page de titre, la date de 1688 a été grattée et remplacée par 1714. La mention « En 65 portraits  » a été ajoutée également de part et d’autre du fleuron de titre.

Je vous propose d’abord un petit enregistrement, un extrait de l’œuvre du graveur  Papillon, concernant cette pratique de retouche des gravures.

IMGP8492

Bas de la page de titre de l’édition de 1688:

f9

Bas de la page de titre de l’édition de 1714, avec les restes de l’édition de 1688 . On voit très bien les restes de l’ancienne adresse:

IMGP8493

Adresse retouchée en bas d’une gravure:

IMGP8630 

Exemples de retouche des gravures, deux comparaisons de la gravure n°16 (Clovis II).

Le but est de permettre de réutiliser une série de gravures usées, en les retouchant au burin ou à la pointe sèche .

35 années séparent l’utilisation de cette même série de gravures:

1  1

11 2

La gravure 1 est tirée de l’édition de 1679, le trait qui dépasse du cercle, sous le pompon , est bien marqué alors que dans l’édition de 1714 (2), il l’est beaucoup moins. Pas de doute, il s’agit bien de la même gravure, mais plus usée. Un autre trait du graveur, entre la clochette et le cercle du médaillon est quasiment effacé dans l’édition de 1714. L’usure de la gravure est ici très marquée. 

2 1

22 2

Ici, nous avons un détail du col. Les flèches représentent les points de similitude, avec usure de la gravure n°2. Le cercle rouge montre une zone avec des retouches importantes.

Certains traits de burin de l’édition 1 (1679) se retrouvent sur l’édition de droite (1714), mais la matrice qui a servi a réaliser la gravure n°2 est clairement remaniée. Pourtant, ce sont les mêmes gravures (voyez les détails en bas de l’image, la forme et l’orientation des petits ovales se retrouvent sans aucun doute, mais plus usés pour la gravure 2.

Suite des 65 portraits des rois de France:

portraits
Album : portraits

128 images
Voir l'album
( 30 janvier, 2015 )

L’histoire de France d’après Moreau le jeune (1785-1813)

Figures de l’histoire de France, dessinées par Moreau le jeune

Cette album comporte 164 gravures avec pour chaque illustration le texte de l’historien Jean-Jacques Garnier (1726-1805). Les premières illustrations concernent les rois mérovingiens, partie de l’histoire où nos connaissances sont souvent très lacunaires!

Je vais mettre progressivement les enregistrements du plus grand nombre de textes.Pour l’instant, il n’y a que les textes concernant les mérovingiens.

Ecoutez et regardez! (il faut d’abord ouvrir l’enregistrement, puis l’image) 

Ce genre de texte, écrit par Garnier, à contribué à fixer les passages jugés   »importants » de notre histoire, souvent répétés dans les livres scolaires au 19ème et au 20ème siècle (vase de Soissons, rois fainéants, mort de Roland…)

 

IMGP7869

IMGP7870

(La dédicace au roi Louis XVI de Garnier et Moreau le jeune met l’accent sur le mariage du texte et de l’image)

RACE DES MÉROVINGIENS:

IMGP7871

IMGP7872

IMGP7873

IMGP7874

IMGP7875

IMGP7876

IMGP7877

IMGP7878

IMGP7879

IMGP7880

IMGP7881

IMGP7882

IMGP7883

IMGP7884

IMGP7885

IMGP7886

IMGP7887

IMGP7888

IMGP7889

IMGP7890

IMGP7891

IMGP7892

IMGP7893

IMGP7894

IMGP7895

IMGP7896

IMGP7897

IMGP7898

IMGP7899

IMGP7900

IMGP7901

IMGP7902

   IMGP7903

IMGP7904

IMGP7905

IMGP7906

IMGP7907

RACE DES CAROLINGIENS: 

IMGP7908

IMGP7909

IMGP7910

IMGP7911

IMGP7912

IMGP7913

IMGP7914

IMGP7915

IMGP7916

IMGP7917

IMGP7918

 

RÈGNE DE SAINT-LOUIS (1226-1270)

enregistrements a venir…

IMGP7920

 

IMGP7921

 

IMGP7922

 

IMGP7923

 

IMGP7924

 

IMGP7925

 

IMGP7926

IMGP7927

IMGP7928

IMGP7929

IMGP7930

IMGP7931

Le livre suivant montre une livraison, la seizième et dernière, du livre précédent. En effet, les 164 gravures étaient livrées par séries de dix. La page de titre, provisoire,  est imprimée sur papier de couleur, et comporte le numéro de livraison. Cette page de titre est différente du recueil complet. Les planches sont numérotées 154 à 164.

IMGP1536 IMGP1537 IMGP1538 IMGP1539 IMGP1540 IMGP1541 IMGP1542 IMGP1543 IMGP1544 IMGP1545 IMGP1546

 

 

 

 

 

( 27 janvier, 2015 )

Portraits des rois de France.Vers 1839. Gravures sur bois

Jusqu’au milieu du  19ème siècle, la bibliothèque bleue connaît un succès très important, et les ouvrages d’information forment à peu près un petit tiers de la production totale, après les ouvrages religieux et ceux de littérature ou de fiction. Cet exemple d’ouvrage « compilateur » d’informations très diverses, historiques, médicales, géographiques, politiques, économiques… nous montre ainsi une série de portraits des rois de France, de Pharamond à Louis-Philippe. Cet exemplaire est imprimé à Limoges chez F. Chapoulaud.

IMGP7820

Les portraits sont assez stéréotypés , figés depuis le début du 16ème siècle, et il suffit de comparer les portraits (en premier celui de Pharamond) avec les gravures sur bois des Anciennes et modernes généalogies (1527) pour s’en convaincre.

dsc04306.jpg IMGP7821

dsc04307.jpg

dsc04308.jpgdsc04309.jpgdsc04310.jpgdsc04311.jpgdsc04312.jpgdsc04313.jpgdsc04314.jpgdsc04316.jpgdsc04317.jpgdsc04318.jpgdsc04319.jpgdsc04320.jpgdsc04321.jpgdsc04322.jpgdsc04323.jpg

 

 

 

( 26 janvier, 2015 )

Serie 2 des rois de France.1839

dsc04324.jpgdsc04325.jpgdsc04326.jpgdsc04327.jpgdsc04328.jpgdsc04329.jpgdsc04330.jpgdsc04331.jpgdsc04332.jpgdsc04333.jpgdsc04334.jpgdsc04335.jpgdsc04336.jpgdsc04337.jpgdsc04338.jpgdsc04339.jpg

( 24 janvier, 2015 )

Serie 3 des rois de Frances. 1839

dsc04340.jpgdsc04341.jpgdsc04342.jpgdsc04343.jpgdsc04344.jpgdsc04345.jpgdsc04346.jpgdsc04347.jpgdsc04348.jpgdsc04349.jpgdsc04350.jpgdsc04351.jpgdsc04352.jpgdsc04353.jpgdsc04354.jpgdsc04355.jpg

( 23 janvier, 2015 )

Serie 4 rois de France. 1839. gravures sur bois

dsc04356.jpgdsc04357.jpgdsc04358.jpgdsc04359.jpgdsc04360.jpgdsc04361.jpgdsc04362.jpgdsc04363.jpgdsc04364.jpgdsc04365.jpgdsc04366.jpgdsc04368.jpgdsc04369.jpgdsc04370.jpgdsc04371.jpgdsc04372.jpg

( 22 janvier, 2015 )

Serie 5 des rois de France. 1839

dsc04373.jpgdsc04374.jpgdsc04375.jpgdsc04376.jpgdsc04377.jpgdsc04378.jpg

( 25 octobre, 2014 )

Leçon d’histoire de france avec les professeurs Henault et Cochin

Voici ce que l’on peut appeler une histoire de France sous forme de tableaux allégoriques. L’ensemble, gravé d’après les dessins de Charles Nicolas Cochin, forme la série de gravures de l’Abrégé chronologique de l’histoire de France jusqu’à la mort de Louis XIV (1744) de Charles-Jean-François Hénault d’Armorezan dit « le président Hénault ». Les gravures sont datées de 1765 à 1767 et le livre publié en 1768.

Les tableaux commencent avec Pépin le Bref, puis Charlemagne, etc…, et chacun est doté d’une légende explicative. Le petit jeu est de retrouver dans la gravure ce qui correspond aux commentaires. Ce n’est pas toujours évident. Exemple sur une gravure pour Charles IX:

exemple

Les gravures sont photographiées en 2 millions de pixels. Vous pouvez les ouvrir dans une nouvelle fenêtre pour les aggrandir (clic droit).

IMGP6789 IMGP6790  IMGP6791 IMGP6792 IMGP6793 IMGP6794 IMGP6795 IMGP6796 IMGP6797 IMGP6798 IMGP6799 IMGP6800 IMGP6801 IMGP6802 IMGP6803 IMGP6804 IMGP6805 IMGP6806 IMGP6807 IMGP6809 IMGP6808  IMGP6809 IMGP6810 IMGP6812 IMGP6811 IMGP6813 IMGP6814 IMGP6815 IMGP6816 IMGP6818 IMGP6817 IMGP6819IMGP6820

A partir de cette gravure, il n’y a plus de légende. A vous de comprendre la gravure des rois Henri III, Henri IV, Louis XIII et Louis XIV.

IMGP6821  IMGP6822 IMGP6824 IMGP6823

 

 

( 13 février, 2014 )

histoire du règne de Louis XV (jusqu’en 1748) au travers des médailles et des vignettes

 

 

 

Les gravures sont placées par erreur dans l’ordre décroissant (de 1748 à 1715). de ce fait, les vignettes qui illustrent la médaille historique sont placées avant celle-ci. Aussi, pour voir défiler les gravures dans l’ordre chronologique, il suffit de cliquer sur la première gravure ci-dessous puis de  cliquer sur la flèche à gauche de la gravure.

IMGP9326 IMGP9325 IMGP9324 IMGP9323 IMGP9322 IMGP9321 IMGP9320 IMGP9319 IMGP9318 IMGP9317 IMGP9316 IMGP9315 IMGP9314 IMGP9313 IMGP9312 IMGP9311 IMGP9310 IMGP9309 IMGP9308 IMGP9307 IMGP9306 IMGP9305 IMGP9304 IMGP9303 IMGP9302 IMGP9301 IMGP9300 IMGP9299 IMGP9298 IMGP9297 IMGP9296 IMGP9295 IMGP9294 IMGP9293 IMGP9292 IMGP9291 IMGP9290 IMGP9289 IMGP9288 IMGP9287 IMGP9286 IMGP9285 IMGP9284 IMGP9283 IMGP9282 IMGP9281 IMGP9280 IMGP9279 IMGP9278 IMGP9277 IMGP9276 IMGP9275 IMGP9274 IMGP9273 IMGP9272 IMGP9271 IMGP9270 IMGP9269 IMGP9268 IMGP9267 IMGP9266 IMGP9265 IMGP9264 IMGP9263 IMGP9262 IMGP9261 IMGP9260 IMGP9259 IMGP9258IMGP9232 IMGP9256 IMGP9255 IMGP9254 IMGP9253 IMGP9252 IMGP9251 IMGP9250 IMGP9249 IMGP9248 IMGP9247 IMGP9246 IMGP9245 IMGP9244 IMGP9243 IMGP9242 IMGP9241 IMGP9240 IMGP9239 IMGP9238 IMGP9237 IMGP9236 IMGP9235 IMGP9234 IMGP9233IMGP9209 IMGP9231 IMGP9230 IMGP9229 IMGP9228 IMGP9227 IMGP9226 IMGP9225 IMGP9224 IMGP9223 IMGP9222 IMGP9221 IMGP9220 IMGP9219 IMGP9218 IMGP9217 IMGP9216 IMGP9215 IMGP9214 IMGP9213 IMGP9212 IMGP9211 IMGP9210

( 5 mars, 2010 )

Gravure de De Seve pour les etrennes de la noblesse 1775

IMGP0417 IMGP0418

|