• Accueil
  • > XVIII e- Houdard de la motte
( 11 octobre, 2014 )

Ode à l’occasion de la mort du dauphin, Louis de France, en 1711 (1712)

Louis de France, dauphin et fils ainé de Louis XIV, meurt prématurément en 1711. Fils aîné de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche, né en 1661 ,il eut pour précepteur le célèbre Jacques-Bénigne Bossuet (A ne pas confondre avec son fils , le duc de bourgogne, qui  eut Fénelon comme précepteur). C’est à lui qu’est dédié le premier recueil des Fables de La Fontaine en 1668.

Cette Ode est écrite par Houdard de la Motte à l’occasion du deuil de Louis et de celui de sa femme, morte en 1690. Ecrivain et dramaturge, c’est dans le salon de la marquise de Lambert, que La Motte, avec son ami Fontenelle, s’adonnait aux reflexions sur la poetique et la versification.

Il composa aussi d’autres odes, notamment celle pour la mort de Louis XIV (publiée en 1716).

Louis est mort de la petite vérole. On lui avait prédit « fils de roi, père de roi et jamais roi », prédiction qui se réalisa puisqu’il était fils de Louis XIV ,père du roi d’Espagne Philippe V et qu’il ne régna jamais.

Louis fut vite oublié de la cour qui dès l’annonce de sa mort, s’en alla faire compliment à son fils aîné le duc de Bourgogne, nouveau dauphin de France. Quelques jours après la disparition du Grand Dauphin, on s’amusait à Versailles comme si de rien n’était.

 

IMGP0894 IMGP0895 IMGP0896 IMGP0897

|